Le sang du temps 

« Le sang du temps » de Maxime Chattam

 

Résumé :

Paris, 2005. Détentrice d’un secret d’État, menacée de mort, Marion doit fuir au plus vite. Prise en charge par la DST, elle est conduite en secret au Mont-Saint-Michel. Le Caire, 1928. Le détective Matheson consigne dans son journal les détails d’une enquête particulièrement sordide : des cadavres d’enfants atrocement mutilés sont retrouvés dans les faubourgs du Caire. Rapidement, la rumeur se propage : une goule, créature démoniaque, serait à l’origine de ces meurtres. Mais Matheson refuse de croire à la piste surnaturelle. À première vue, rien de commun entre ces deux époques. Et pourtant… La vérité se cache dans ces pages. Saurez-vous la retrouver ?

Mon avis :

Captivant ! L’histoire se déroule sur deux époques, la première en 2005, et la deuxième en 1928 au Caire. A Paris en 2005, Marion, en tant que témoin protégé va se réfugier au Mont Saint-Michel dans le secret absolu, en attendant le procès d’un mafieux, en passe d’être jugé et mis en prison pour un très long moment.

Elle va découvrir à la bibliothèque une sorte de journal dans lequel un détective du nom de Matheson relate les détails de son enquête en cours. Ce document est daté de 1928. Elle va vite prendre gout à cette lecture et suivre l’évolution de l’enquête avec, et grâce à lui. A l’époque, des meurtres horribles étaient perpétrés, et des rumeurs couraient comme quoi, une goule sévissait dans les bas quartiers de la capitale Egyptienne.

Maxime Chattam est vraiment doué pour tenir en haleine ses lecteurs ! On participe à l’enquête, on fait des spéculations, on est même persuadé de connaitre le fin mot de l’histoire, d’avoir découvert l’identité du tueur… Et puis non. On est réellement surpris, quand l’auteur des atrocités se fait connaitre…  On peut dire que Chattam ne cesse de nous surprendre dans son style d’écriture.

On est happé dans l’histoire, dans ce journal si bien tenu, tant l’intrigue est prenante. Les scènes dites « atroces » sont racontées avec plus de retenue. Beaucoup moins Gores que dans certains ouvrages de l’auteur, ce qui est à mon gout une bonne chose. Je ne vous en dirai pas plus sur cette affaire au Caire, je vous laisse le soin de vous faire votre propre idée sur les meurtres, le ou les assassins et sur Marion, témoin protégé. Bonne lecture !

 

Du même auteur:

  • Prédateurs
  • Les arcanes du chaos
  • In tenebris
  • La théorie de Gaia
  • Carnages


POINTS POSITIFS:
  • Le journal racontant l’enquête vécue par un détective.
  • Beaucoup moins de meurtres atroces comme on en avait l’habitude dans les autres ouvrages
  • La description du Mont Saint Michel comme si on y était
  • Le final

POINTS NEGATIFS:
  • Je ne vois pas


Le sang du temps

Maxime Chattam

 

7.6 Note finale
Bon thriller !

Captivant !

Général
8
Passionnant
8
Ecriture/ Dialogues/ langage
7
Créativité
7.5
Ajouter votre critique
Nous serions heureux d'avoir votre avis !

Laisser un avis

Votre note finale

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Critique eBooks